Accueil du site de l'Institut Supérieur des Métiers

Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Publications > Ouvrages > Tableau économique de l'artisanat - Cahier 2 : Les secteurs et métiers en perspective

Ouvrages

Tableau économique de l'artisanat - Cahier 2 : Les secteurs et métiers en perspective


Date : Septembre 2016 Auteur : ISM Collection : Etudes et Recherches
Nombre de pages : 60 p. Prix : 20 euros + frais de port
 


Télécharger le bon de commande


Télécharger le sommaire


Voir aussi le baromètre de l'artisanat Les chiffres des secteurs et métiers


Le million d‘entreprises artisanales se répartit dans quatre grandes familles d’activité (l’alimentation, le BTP, la fabrication et les services) et plus de 330 secteurs. Au total, sur la période 2009-2014, le tissu artisanal s’est enrichi de 190.000 entreprises, principalement dans les services et le BTP (l’artisanat se « tertiarise » progressivement, comme l’ensemble de l’économie).

Dans ces années de morosité économique, la création d’entreprises s’est peu accompagnée de création d’emplois salariés. Fait paradoxal, ce sont les activités artisanales de l’alimentation -moins prolifiques en nouvelles entreprises - qui affichent un solde positif en matière d’emplois salariés (un bon score à corréler avec le rebond des achats alimentaires de proximité ces dernières années).

En conséquence, la part des entreprises employeuses a baissé ces dernières années, passant de 49% en 2009 à 38% en 2014. Certaines activités s’exercent du reste principalement en mode solo, comme les activités de réparation (hors réparation automobile), la fabrication textile, l’habillement, la fabrication de meubles (80% des entreprises n’ont pas de salarié dans ces activités). Les entreprises les plus importantes en taille sont celles de la boulangerie-pâtisserie (75% sont employeuses avec un effectif moyen de 4 salariés) et du travail des métaux (61% sont employeuses avec un effectif moyen de 6 salariés).