Baromètre de l’artisanat ISM/MAAF – Portrait des artisans (novembre 2023)

Cette édition du baromètre de l’artisanat ISM/MAAF dresse le portrait des artisans, en comparaison avec les autres chefs d’entreprise (un portrait élaboré à partir des données du Recensement de la Population).

Les tendances observées durant la dernière décennie se confirment :

  • L’âge moyen des artisans (46 ans) augmente, à la fois en raison du vieillissement des chefs d’entreprise (notamment dans l’artisanat de fabrication), de l’installation importante de seniors-entrepreneurs et du report de l’âge à la retraite. La part des individus âgés de plus de 50 ans parmi les dirigeants est ainsi passée de 32% en 2012, à 36% en 2016 et 41% en 2020. Les artisans restent néanmoins les « plus jeunes » des entrepreneurs en France (les plus âgés sont les agriculteurs : 51 ans en moyenne).
  • La féminisation de la fonction est lente (24%), avec de grandes disparités sectorielles. L’artisanat reste encore un bastion à conquérir (notamment les métiers du bâtiment). La marge de progression reste élevée au regard de la part des femmes dans la population (52%), et de la féminisation des dirigeants dans le commerce (39%) ou les professions libérales (46%).

Le niveau de diplôme continue à s’élever. 18% des artisans détiennent un diplôme de l’enseignement supérieur en 2020, contre 16% en 2016 et 13% en 2012. Si une majorité d’artisans reste diplômé du CAP (42%), ce diplôme régresse. Parallèlement, la part d’artisans non diplômés poursuit son recul (de 20% en 2012 à 16% en 2020).